Des bénévoles en action

Au quartier de l’Isle de Puget-Théniers, rénovation d’une oliveraie : débroussaillage, taille et amendement du sol.

Réalisation d'une greffe

Faire une greffe est relativement simple, mais demande une manipulation minutieuse.

Démonstration de taille

La taille est avant tout nécessaire pour augmenter le rendement de l’olivier en olives. Car pour mûrir, les olives auront besoin de soleil.

réhabilitateurs d’oliveraies

Suivez-nous sur notre page Facebook :

Les dernières actualités

Fête de l’Arbre et du Fruit

Le Syndicat Agricole de la Haute Vallée du Var organise la seconde édition de la Fête de l'Arbre et du Fruit qui se  tiendra le samedi 27 novembre dès 9h à Puget-Théniers, place Mayol ! Plus d'une dizaine de pépiniéristes venue de toute la région seront au rendez-vous...

Train des olives… suite !

Le train des olives avecPhotos : Cécile Debourle (SéV)Ce dimanche 17 octobre, le Train des Pignes à vapeur du GECP et les Amis de l'Olive Pugétoise (AOP) ont organisé une journée à thème : « Le Train des olives ». Ce qui a permis à près de 400 passagers de découvrir...

Train des olives : dimanche 17 octobre 2021

Dimanche 17 octobre 2021 Réservez dès maintenant vos billets ! À l'occasion, une petite rando ayant pour thème les oliveraies de Puget-Théniers vous est proposée. En partenariat avec le Train des Pignes, découvrez les secrets de “la petite noire de Puget” !Profitez...

Cap au Sud

Cap au Sud, sur France Bleu Azur, nous parle du tissu associatif dans son émission du samedi 17 avril 2021 et en particulier des Amis de l'Olive Pugétoise et de la « la petite noire de Puget. »

« Une olive n’est pas une très grosse chose, mais quand on ne cesse de la regarder, elle finit par emplir l’œil » Giono

Un peu d’hisoire…

  • La commune de Puget-Théniers située dans la moyenne vallée du Var compte sur son territoire, dans les quartiers exposés plein sud (Adret) quelques milliers d’oliviers dont la plupart ont été plantés ou greffés il y a plusieurs siècles. Ces arbres étaient souvent installés au bord des restanques afin de permettre une utilisation optimum des terrains cultivables propices à la culture des céréales (blé, orge, seigle, etc…) destinée à nourrir les hommes mais aussi les animaux de ferme.
  • Le recul de l’agriculture dans nos contrées difficiles observé après les années 1940 a eu pour conséquence l’abandon progressif des parcelles d’oliviers les plus éloignées du village et non desservies par des pistes.
  • À compter des années 1970-1980, l’intérêt pour les produits de qualité et les bienfaits de l’huile d’olive pour la santé ont conduit les structures professionnelles agricoles à développer des actions qui ont permis à une trentaine de producteurs de la moyenne vallée du Var, de la Roudoule et du Cians de s’intéresser à la culture d’un arbre, symbole de paix.
  • Nos campagnes se sont enrichis petit à petit d’îlots d’arbres majestueux entretenus et productifs. L’aide à la production d’huile remplacées par les droits à paiement unique de la PAC basés sur des surfaces a un peu contribué à la relance de cette culture.
  • En 1995, le SION (Syndicat Interprofessionnel de l’Olive de Nice) avec l’appui de la chambre d’agriculture a souhaité mettre en œuvre une démarche de protection de la variété emblématique du département qu’est le cailletier.
  • L’élaboration de ce dossier a permis aux spécialistes de l’Institut National des Appellations d’Origine d’effectuer des enquêtes sur le terrain pour définir les contours de la zone éligible à la variété cailletier dans le cadre de l’AOC Olive de Nice.
  • Cinq communes (Puget-Théniers, Puget-Rostang, la Croix-sur-Roudoule, Rigaud, et Touët-sur-Var) ont été exclues de l’aire géographique de l’Olive de Nice car la variété dominante sur ce secteur est la petite noire de Puget. Cette décision logique qui n’a pas été comprise dans un premier temps a fédéré les énergies et permis d’agir pour défendre un produit spécifique à notre secteur.
  • Sans perdre de temps et après une réunion des producteurs et de multiples entretiens, le syndicat agricole local a entrepris de se rapprocher des oléiculteurs de Provence afin que les 5 communes exclues soient insérées dans l’aire AOC huile d’Olive de Provence dont font partie également les communes voisines des Alpes de Hautes-Provence (Entrevaux et Castellet-les-Sausses).
  • Cette reconnaissance, gage de qualité effective depuis une vingtaine d’années maintenant est appréciée des résidents de notre contrée comme des nombreux visiteurs.
  • Cette variété rare, qui occupe une place de choix dans notre patrimoine culturel et naturel, intègre aujourd’hui la liste des espèces oléicoles menacées de disparition et mérite donc, à ce titre, une attention toute particulière afin de préserver cette variété patrimoniale et ses atouts indéniables.
  • C’est pour cette raison qu’en 2014, le Syndicat Agricole de la Haute Vallée du Var et le Gédar Provence d’Azur ont décidé de lancer un programme de restauration des anciennes Oliveraies de « Petite noire de Puget ». Décembre 2016 voit la création de l’association « les Amis de l’Olive Pugétoise, la petite noire de Puget » dont le but vise à fédérer des bénévoles pour la restauration des oliveraies en petite noire de Puget et à valoriser un patrimoine oléicole local spécifique au territoire tout en contribuant à l’attrait paysager des communes.

NOS PARTENAIRES:

Pin It on Pinterest

Share This